Réseaux de recherche

Le consortium AEC travaille avec les réseaux de recherche suivants à travers le Canada.

CanStroke Essais post-AVC

Site Web

La plateforme CanStroke essais post-AVC a débuté en 2017 grâce au financement de Brain Canada et du Partenariat canadien pour le rétablissement de l'AVC. Le réseau compte huit sites d'essais cliniques au Canada et comprend certains des chercheurs principaux les mieux classés dans le domaine de la recherche sur le rétablissement et la réadaptation après un AVC (p. , Dr Michelle Ploughman et Dr Sean Dukelow). Les membres de l'équipe proviennent de divers horizons, notamment : physiothérapie, ergothérapie, orthophonie, médecine physique et réadaptation, neurologie et neurosciences. Au cours des cinq dernières années, CanStroke a formé plus de 250 stagiaires, mené huit essais contrôlés randomisés multi-sites et attiré des fonds nationaux et internationaux pour mener des essais pharmaceutiques multicentriques. La nature des essais Canstroke va des thérapies physiques et cognitives à la technologie et aux interventions médicamenteuses. Les réseaux d'essais en récupération et réadaptation après un AVC sont rares dans le monde et l'équipe CanStroke s'est imposée comme une force avec laquelle il faut compter dans le domaine de la récupération après un AVC.

Réseau d'essais cliniques de l’Association canadienne de cardiologie d'intervention

ACCISite Web

Le Réseau d'essais cliniques de l'Association canadienne de cardiologie d’intervention (ACCI) est composé de cardiologues interventionnels de partout au Canada qui visent à améliorer les soins aux patients atteints de maladies cardiovasculaires grâce à la recherche et à l'innovation. Le réseau travaille avec des sources de financement universitaires évaluées par des pairs ainsi qu'avec l'industrie. Le réseau bénéficie d'une représentation nationale large provenant à la fois de centres communautaires et académiques qui cherchent également à être inclusifs. Le réseau est également axé sur le mentorat de la prochaine génération de chercheurs en cardiologie interventionnelle.

Réseau canadien d’intervention rapide dans les services d’urgence pour la COVID-19

CCEDRRNSite Web

Le CCEDRRN est un réseau collaboratif de 50 services d'urgence canadiens qui collectent systématiquement des données sur les patients testés pour le SARS-CoV-2. Il s'agit du troisième plus grand registre de recherche sur la COVID-19 au monde, avec plus de 200 000 patients inscrits depuis mars 2020 et un taux d'inscription mensuel actuel proche de 3 000 patients. Les données du CCEDRRN ont été utilisées pour : développer des scores de risque diagnostique et pronostique pour les patients des services d'urgence atteints de la COVID-19 ; évaluer les réponses du système de santé et de la santé publique à la pandémie ; valider les algorithmes de diagnostic pour la thromboembolie veineuse chez les patients suspects de COVID-19 ; et identifier les facteurs de risque pour les conditions post-COVID (COVID longue).

Réseau canadien des maladies respiratoires chroniques

CCADNSite Web

Le CCADN combine deux réseaux existants : AllerGen Clinical Investigator Collaborative (CIC) et la cohorte canadienne maladie pulmonaire obstructive chronique (CanCOLD). AllerGen, qui a débuté en 2008, comprend six universités canadiennes (McMaster, Québec, Calgary, Saskatoon, Edmonton et UBC) financées par le Réseau de centres d'excellence (RCE) d'AllerGen pour étudier de nouveaux traitements contre l'asthme. À ce jour, CIC a réalisé 34 essais cliniques de phase précoce. Parmi ses succès, citons l'identification du Tezepelumab, un mAb anti-TSLP, récemment approuvé pour l'asthme sévère. CanCOLD, qui a débuté en 2009, comprend neuf universités (McGill, Québec, Ottawa, Kingston, Toronto, Saskatoon, Calgary, Vancouver et Halifax), financées grâce au soutien des gouvernements (FRQS, IRSC et Fondations) et des sociétés pharmaceutiques mondiales attirant du soutien pour un total de 15 M$ et le seul réseau sur la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique) au Canada. Ses succès se mesurent à son nombre élevé d'études auxiliaires (~ 75) et de publications évaluées par des pairs (~ 60), mais tout aussi important, à la traduction substantielle des connaissances dans la pratique clinique, dans les directives nationales (CTS) et internationales (GOLD) et dans la santé. politiques au profit des patients atteints de MPOC.

Groupe canadien d'essais en soins intensifs et réseau de réseaux d'essais cliniques COVID-19

CCCTGSite Web

Le CCCTG est un partenariat pancanadien de chercheurs multidisciplinaires et interprofessionnels en soins aigus et critiques, réadaptation, et soins ambulatoires. Il s'agit du premier consortium de recherche en soins aigus et critiques au monde, dirigé par des chercheurs et financé par des pairs. Il a servi de modèle pour la création de groupes d'essais cliniques en soins intensifs dans le monde entier. Le CCCTG a dirigé des essais cliniques et des recherches sur les pandémies pendant plus de 30 ans, convertissant les investissements des IRSC en vies et en dollars de santé épargnés, tout en servant de mentor et de modèle à de nombreux autres réseaux de recherche canadiens et internationaux. Il s'agit de l'organisme principal du, récemment élargi, réseau de réseaux d'essais cliniques COVID-19. Les 400 membres  du CCCTG (partenaires des patients, scientifiques cliniques et translationnels, professionnels de la santé, coordonnateurs de recherche et stagiaires) des centres de soins pédiatriques et adultes du Canada sont engagés dans plus de 150 programmes de recherche dans divers domaines des soins intensifs. Le CCCTG compte plus de 400 publications, dont 20 dans le New England Journal of Medicine.

Programme de recherche en don et transplantation du Canada

PRDTCSite Web

Fondé en 2013, le Programme de recherche en don et transplantation du Canada (PRDTC) s’est vu confier la mission d’exploiter le pouvoir de la recherche et de la collaboration pour maximiser le don d’organes et de tissus au Canada et faire de la transplantation un synonyme de guérison pour la vie. En finançant des projets communs, le PRDTC a pu intégrer des communautés de recherche distinctes œuvrant dans des domaines comme les organes solides, les cellules souches hématopoïétiques et le don d’organes et de tissus. En 2018, le PRDTC est devenu un réseau national doté d’une infrastructure de soutien à la recherche.

Le PRDTC s’est rapidement imposé comme la plaque tournante au Canada en recherche sur le don et la transplantation. Le réseau du PRDTC permet aux chercheurs et chercheuses de partager de nouvelles idées, d’établir des collaborations et partenariats. Les ressources et l’infrastructure du réseau contribuent à faire avancer leurs projets. Le réseau compte maintenant plus de 340 membres chercheurs, stagiaires, patients, familles et donneurs partenaires répartis dans 37 établissements aux quatre coins du pays. Il met également à contribution plus de 70 organismes établis au Canada et dans le monde entier. Les progrès réalisés sur le plan de la santé, de la qualité de vie et de l’économie passent inévitablement par la capacité des différentes communautés de recherche à produire, synthétiser et mettre à profit les données probantes, à travailler dans un esprit de collaboration et de souplesse, et à établir une communication entre le public et les divers organismes concernés. Il ne fait pas de doute que la force première du PRDTC est le réseautage : il permet aux chercheurs de tisser des liens entre eux et avec les organismes, les parties prenantes et les PFD partenaires du réseau.

L'Alliance Canadienne en Insuffisance Cardiaque

Alliance CICSite Web

L’Alliance CIC est un réseau de recherche pancanadien, dirigé par des patients, consacré à relever les défis de l’insuffisance cardiaque (IC) afin d’améliorer sa prédiction, sa prévention, son diagnostic et sa gestion. Elle réunit les chercheurs et les experts cliniques les plus novateurs du Canada en matière d’IC, ainsi que des patients ayant une expérience vécue, des aînés et des détenteurs de connaissances autochtones, des gouvernements, des décideurs, des utilisateurs des connaissances, des organismes sans but lucratif, des fournisseurs de soins de santé, des établissements universitaires et des partenaires industriels. L’Alliance est fiancée par les IRSC et la Fondation des Maladies du Cœur ($5M), avec plus de $20M provenant de l’industrie, de fondations caritatives et d’universités. L’Alliance couvre tout le cycle de vie des patients, des zones rurales aux zones urbaines, par-delà les barrières géographiques et socio-économiques. L’Alliance est dirigée par le Dr Jean Rouleau (Montréal) et M. Marc Bains (Vancouver), un greffé du cœur et le vice-président de HeartLife, et codirigée par les Drs Salim Yusuf (Hamilton) et Anique Ducharme (Montréal). Elle compte 150 participants (incluant 26 jeunes investigateurs), 30 collaborateurs, 25 patients et familles partenaires, 14 partenaires industriels, et plus de 20 personnes en formation. L’Alliance s’organise autour de quatre équipes de recherche nationales, deux programmes/projets de recherche collaboratif, sept thèmes transversaux et cinq plateformes de soutien.

Le CIRN Clinical Trials Network

CTNSite Web

Le CIRN Clinical Trials Network (CTN), dirigé par le Canadian Center for Vaccinology (CCfV) est le seul réseau national du Canada pour les essais cliniques de vaccins liés aux maladies infectieuses. Lors de la pandemie H1N1, le CTN a été crée spécifiquement pour mener des essais rapides de vaccins afin de répondre à des questions essentielles de santé publique en mettant l'accent sur la sécurité, l'immunogénicité et les mécanismes de l'immunité. Les quarante-neuf co-chercheurs de CTN sont des leaders nationaux dans le domaine des maladies infectieuses et de l'immunisation et sont situés sur des sites à Vancouver, Penticton, Kamloops, Calgary, Winnipeg, Hamilton, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec, Saint John et Halifax . Le réseau comprend l’assistance dédié d'environ quarante membres du personnel pour la coordination de la recherche et les soins infirmiers, la gestion de projet et la gestion financière, la gestion des données et la biostatistique, et les sciences de laboratoire. Depuis 2008, le réseau a mené avec succès plus de vingt essais cliniques nationaux au Canada et un grand essai clinique international avec des partenaires en Afrique. Le CTN offre une capacité fondamentale pour les études spécialisées de nouveaux vaccins à partir de la phase 1 (tel que le virus Ébola et la coronavirus) jusqu'aux études d'efficacité de phase 3 dans de grandes populations (tel que la grippe, le CMV et l’hépatite B). Le CTN offre un milieu de collaboration unique et a obtenu des financements importants de partenaires gouvernementaux et d'ONG (y compris ASPC, IRSC, CRDI, et CEPI) ainsi que d'acteurs mondiaux de l'industrie, notamment Merck, GlaxoSmithKline, Sanofi, Medicago, VBI Vaccines, VIDO et Sequiris.

Réseau canadien pour l’usage approprié des médicaments et la déprescription

CADeNSite Web

Le Réseau canadien pour l’usage approprié des médicaments et la déprescription est une organisation pancanadienne composée de centaines de cliniciens de toutes les provinces, de partenaires patients (5 à 10), de décideurs (5) et de chercheurs universitaires (20+) qui travaillent à mobiliser les connaissances et à promouvoir l’usage approprié et sécuritaire des médicaments. Les chercheurs du CADeN ont dirigé plusieurs essais cliniques portant sur des milliers de patients (N>10 000). Certaines initiatives de recherche sont maintenant remboursées dans le cadre de politiques provinciales de sécurité des médicaments (par ex., SaferMedsNL et MedSafer LTC, un logiciel canadien pour la déprescription). Le réseau entretient des partenariats solides et établis avec des homologues américains, australiens et européens, avec la capacité de faire évoluer les essais canadiens d'adéquation des médicaments à l'échelle internationale. Le directeur scientifique du CADeN (McDonald ; co-PA sur AEC ; membre du comité opérationnel de AEC) a dirigé le plus grand essai contrôlé randomisé de déprescription jamais réalisé (5698 participants ; 11 centres), publié dans JAMA Internal Medicine. Le réseau forme la prochaine génération de chercheurs en sécurité des médicaments et accueille actuellement plusieurs étudiants aux cycles supérieurs (MSc, PhD), des chercheurs invités aux cycles supérieurs et postdoctoraux de recherche internationaux, ainsi que des boursiers d'impact sur le système de santé financés par les IRSC.

Réseau canadien d'essais cliniques en néphrologie faisant partie du réseau Can-SOLVE CKD

RCENSite Web

Le RCEN est le plus grand réseau pancanadien d'essais cliniques en néphrologie bilingue, composé de plus de 130 chercheurs canadiens répartis dans 14 centres, réunissant des néphrologues, des chercheurs et des patients pour mener des essais cliniques nationaux et internationaux de haute qualité. Au cours des trois dernières années seulement, malgré l'impact négatif de la COVID-19 sur la recherche clinique, le réseau a fourni un examen par les pairs approfondi à huit études cliniques, dont quatre ont reçu une approbation et trois ont reçu un financement national évalué par les pairs, mettant en évidence la force de notre réseau dans le soutien aux essais cliniques d'une importance nationale considérable. Le RCEN est sous la gouvernance de Can-SOLVE CKD, un réseau de recherche pancanadien axé sur les patients, soutenu par le SRAP des IRSC. Ainsi, le RCEN met l'accent sur la participation directe des patients et des peuples autochtones, à la fois en tant que membres et co-leaders de nos comités de réseau. Ce faisant, nous veillons à ce que les essais cliniques que nous soutenons placent le patient au premier plan.

Plateforme canadienne de recherche sur la stimulation cérébrale non invasive

CanStimSite Web

La mission de CanStim est de faire avancer les technologies de stimulation cérébrale non invasive (SCNI) pour l'amélioration de la santé cérébrale par la recherche, l'éducation et la diffusion des connaissances, en développant des protocoles et des technologies de stimulation cérébrale basés sur une compréhension mécanistique de la façon dont les techniques de stimulation cérébrale peuvent façonner le cerveau en santé et dans les maladies. CanStim fournit une plateforme intégrée du laboratoire au lit du patient, comprenant un réseau national d'essais cliniques pour les études multicentriques (CanStim-Clin) et une plateforme de recherche préclinique appliquée (CanStim-Pre) pour faciliter la collaboration entre les chercheurs cliniques et précliniques dès le début des projets. Bien que la vision de recherche et développement de CanStim puisse être appliquée à différentes maladies neurologiques et à d'autres modalités de SCNI, la plateforme est actuellement axée sur l'avancement de la récupération post-AVC pour exploiter les réseaux d'essais existants, les infrastructures et l'expertise en SCNI au Canada.


Le réseau d'essais cliniques CanStim comprend huit sites à travers le Canada. CanStim a publié des lignes directrices pour la conduite d'essais de SCNI et s'est positionné comme chef de file d'opinion par le biais d'initiatives de diffusion des connaissances. Les responsables principaux de CanStim ont été invités à participer à une table ronde internationale convoquée par l'Alliance internationale pour la récupération et la réadaptation de l'AVC pour élaborer des recommandations consensuelles pour la traduction des techniques de stimulation cérébrale non invasive en pratique clinique. En tant que plateforme de test de dispositifs, CanStim est le partenaire canadien de l'industrie des dispositifs de stimulation depuis les premières étapes de développement des dispositifs jusqu'à toutes les phases des essais cliniques.

Réseau canadien de recherche sur les interventions en cardiopathies congénitales de l'adulte

CRN-ACHDiSite Web

Établi en 2019, le CRN-ACHDi réunit 15 experts cliniques et chercheurs de cinq provinces (AB, BC, MB, ON, QC) et de huit centres. L'Alliance canadienne des maladies cardiaques congénitales est notre organisation partenaire des patients. Nous avons lancé le premier ECR au monde qui comparera trois dispositifs pour la fermeture percutanée des communications interauriculaires (Trio ASD, NCT04291898), initié une étude pour évaluer l'effet du foramen ovale perméable sur le risque d'accident vasculaire cérébral périopératoire (CAPPRES, NCT05592301), et nous concevons maintenant i) un ECR pour évaluer l'efficacité de la fermeture du foramen ovale chez les personnes âgées, et ii) un essai de plateforme pour évaluer de nouvelles thérapies par dispositif pour les patients avec implantation de valve pulmonaire atteints de la tétralogie de Fallot. Notre registre prospectif des interventions en cardiopathies congénitales de l'adulte (C-ACHDiR, NCT04288596) intègre désormais les résultats et les expériences rapportés par les patients. Le réseau favorise un environnement de recherche collaboratif et pluridisciplinaire solide pour promouvoir des études multisites et de haute qualité dans cette population rare.

Consortium neurovasculaire canadien

CNCSite Web

Le CNC est l'association professionnelle nationale des médecins œuvrant dans le domaine des AVC qui s'occupe de la défense des intérêts, de l'éducation et de la recherche clinique sur l'AVC. La majorité des membres du CNC participent activement à des essais cliniques qui représentent plus de 30 centres d'AVC au Canada. Plus de 90 % de tous les neurologues de l'AVC formés en bourse sont membres à part entière de l'organisation. Le CNC a établi un solide partenariat avec l'industrie de la biotechnologie au Canada et à l'étranger grâce à une collaboration sur de nombreux essais cliniques menés par l'industrie et à des activités d'application des connaissances sur plusieurs décennies. L'industrie sait qu'elle doit s'adresser au CNC tôt dans le processus lorsque des conseils sur la conception d'essais et l'inscription sont nécessaires en raison du processus d'examen des essais bien établi du CNC pour aider l'industrie biotechnologique.

Les nouvelles contributions à l'ACT que le CNC apporteraient comprennent : un programme de certification bien développé pour les boursiers dans un cadre d'érudit de deux ans avec des activités établies, y compris des journées de recherche et des exigences académiques minimales ; un registre pancanadien de TEV/thrombolyse financé par le CNC qui a été utilisé avec succès pour réaliser un essai randomisé basé sur un registre; un modèle testé sur plusieurs décennies d'activité de réseau d'essai pancanadien durable financé sans l'aide d'organismes fédéraux; un processus d'examen d'essais sur plusieurs décennies pour aider les partenaires de l'industrie biotechnologique (grands ou petits) dans la conception, la faisabilité et la sélection de sites au Canada; intégration avec les réseaux d'essais de récupération d'AVC CanStroke et CanStim avec des membres impliqués dans plusieurs organisations permettant une communication et une collaboration régulières.

Réseau canadien pour la prévention des accidents cérébrovasculaires

C-SPINSite Web

Le Réseau canadien d'intervention en prévention des AVC (C-SPIN) (anciennement CAF-SPIN) a été créé pour mener des études de recherche visant à déterminer comment prévenir les AVC liés à une affection cardiaque courante appelée fibrillation auriculaire (FA). C-SPIN a réussi à concevoir et à financer six grandes études de recherche clinique et plus d'une douzaine d'études plus petites, toutes visant à réduire le nombre d'AVC au Canada dus à la FA. C-SPIN a offert une formation en recherche à des dizaines de cardiologues, de neurologues, de chirurgiens cardiaques, d'infirmières, de physiothérapeutes et de pharmaciens.
C-SPIN a acquis une présence sur la scène académique mondiale avec plus de 200 publications scientifiques dans ce domaine, dont certaines dans les revues médicales les plus importantes, comme le New England Journal of Medicine; les résultats scientifiques des études de C-SPIN ont été inclus dans les lignes directrices de pratique clinique et aident les médecins du monde entier à offrir de meilleurs soins aux patients. C-SPIN a établi des liens importants avec des organisations externes dans plusieurs pays, notamment l'AFNET en Allemagne, et a été membre fondateur de l'organisation internationale AF-SCREEN, qui est une organisation de médecins, de patients et de décideurs politiques cherchant à trouver des moyens rentables de prévenir les AVC dans la communauté grâce au dépistage de la FA.

Consortium canadien de recherche en traumatisme craniocérébral

CTRCSite Web

Le CTRC est un réseau pancanadien de recherche collaborative créé pour améliorer les capacités de recherche entre les chercheurs canadiens dont les travaux portent sur différents aspects du continuum de soins des patients souffrant d’un traumatisme craniocérébral (TCC), de la prévention aux soins aigus, jusqu'à la réadaptation et les soins à long terme. Le réseau, établi en 2015 avec l’appui des IRSC, est formé de plus de 150 chercheurs et 300 étudiants ou coordonnateurs/associés de recherche provenant de plus de 70 institutions à travers le Canada. Au fil des ans, plusieurs essais cliniques multicentriques pancanadiens et internationaux d’envergure, dirigés par des chercheurs, ont été développés au sein du réseau. Le CTRC est un modèle de groupe de recherche collaborative au sein de la communauté de recherche en TCC à l'échelle mondiale.

Réseau de recherche en santé cardiométabolique, diabète et obésité

CMDOSite Web

Les membres du réseau de recherche en santé cardiométabolique, diabète et obésité ont participé à plusieurs essais cliniques majeurs sur les comorbidités cardiovasculaires associées à l’obésité (lipides, diabète, hypertension) menés au cours de la dernière décennie en tant que concepteurs, leaders, coordonnateurs et/ou recruteurs. Le réseau ACT sur l’obésité effectue actuellement une étude randomisée pour répondre définitivement à la question à savoir si la perte depoids par chirurgie bariatrique diminue la mortalité ainsi que les issus cliniques cardiaques indésirables. BRAVE est un essai contrôlé randomisé multicentrique, à bras parallèles et ouvert, avec évaluation en aveugle de la chirurgie bariatrique par rapport à la gestion médicale du poids chez les patients souffrant d’obésité sévère et de MCV à haut risque. Les Drs Anvari et Salim Yusuf sont les coprésidents de l’essai. Anvari est professeur de chirurgie à l’Université McMaster, expert en chirurgie bariatrique et président de l’Ontario Bariatric Network. Le réseau bariatrique de l’Ontario aété créé en 2009 dans le cadre de la stratégie ontarienne de services bariatriques lancée par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario.

Le Dr Anvari est le chercheur principal du Registre bariatrique de l’Ontario, avec des chercheurs principaux locaux. Le Dr Paul Poirier est le président du comité de gestion médicale de l’essai BRAVE. Il est cardiologue et professeur de pharmacie à l’Institut de cardiologie et de pneumologie de Québec del’Université Laval. Il a présidé le comité sur l’obésité du Conseil sur la nutrition, l’activité physique et le métabolisme de l’American Heart Association et participe à la recherche sur l’obésité depuis plusieurs décennies.

Réseau cardiovasculaire du canada

CANetSite Web

CANet est un réseau pancanadien de premier plan, multidisciplinaire et multisectoriel dans le domaine cardiovasculaire, axé sur la découverte et l'innovation axées sur le patient. Le réseau compte plus de 230 chercheurs répartis dans 31 universités/institutions de recherche et a financé 70 projets de recherche produisant 1 130 publications évaluées par des pairs, ce qui a entraîné de nombreux changements de pratique et de directives. CANet a contribué à former plus de 530 stagiaires et à lancer 135 nouvelles carrières dans les secteurs public et privé. CANet bénéficie d'un investissement de 43 millions de dollars du gouvernement fédéral assorti de 55 millions de dollars de la part de ses 181 partenaires provenant de l'industrie, du gouvernement et d'instituts universitaires.

Depuis 2015, les 230 chercheurs de CANet provenant de 31 universités/institutions de recherche ont mené 69 projets de recherche produisant 1 130 publications évaluées par des pairs entraînant des changements de pratique, sept technologies commercialisées et 15 brevets déposés, 521 stagiaires, et lancé 135 nouvelles carrières. Cela est soutenu par une subvention de 43 millions de dollars du gouvernement fédéral assortie de 55 millions de dollars provenant d'institutions et de 57 partenaires du secteur privé.

Le réseau de douleur chronique

RDCSite Web

Le RDC est le premier réseau de recherche sur la douleur chronique de l'histoire du Canada et a eu un impact remarquable tant sur la recherche que sur la politique fédérale en matière de santé. En mettant en œuvre la pratique de l'engagement des patients dans la recherche à travers le pays, le RDC a changé la façon dont la recherche sur la douleur est menée. Des priorités dérivées des patients pour la recherche sur la douleur ont été élaborées tout au long de la vie, et celles-ci ont éclairé davantage les priorités d'un nouveau réseau de recherche axé sur la douleur chronique chez les anciens combattants. Les personnes ayant une expérience vécue qui s'associent au RDC ont été appelées à informer Santé Canada de la révision de son approche face à la crise des opioïdes. Cela a ensuite mené à la création du Groupe de travail canadien sur la douleur par le ministre fédéral de la Santé. Le groupe de travail a formulé des recommandations radicales pour un « plan d'action national contre la douleur au Canada », notamment en continuant à soutenir le « réseau de recherche clinique » (RCN) du RDC, créé en collaboration entre 10 centres universitaires de la douleur et qui compte maintenant 24 centres universitaires centres de la douleur à travers le pays, collaborant à des essais cliniques locaux et multi-sites sur la douleur.

Réseau de recherche sur les essais cliniques en diabète

DCTNSite Web

Les membres du DCTN ont participé à presque tous les principaux essais cliniques internationaux sur le diabète menés au cours de la dernière décennie en tant que concepteurs, leaders, coordinateurs et/ou recruteurs. Ceux-ci incluent l'effet de trois essais cliniques majeurs comparant une réduction plus ou moins intense du glucose sur les résultats cliniques (le DCCT dans le diabète de type 1 et les essais ACCORD et ADVANCE dans le diabète de type 2), plus de 40 essais cliniques majeurs sur les traitements du glucose, des lipides et de la pression artérielle dans le diabète de type 2, des essais sur la rémission du diabète de type 2 et de nombreux essais sur la pompe à insuline et le pancréas artificiel dans le diabète de type 1. Ensemble, ces essais ont changé les lignes directrices sur le diabète, les lipides et la pression artérielle et même toute l'approche des soins pour le diabète de type 1 et de type 2. Le DCTN est présidé par le Dr Hertzel Gerstein, chercheur principal et directeur adjoint de l'Institut de recherche sur la santé des populations (IRSP).

Réseau IMAGINE

Site Web

Le réseau IMAGINE est un réseau soutenu par la Stratégie de recherche axée sur le patient des IRSC qui bénéficie d'un fort engagement des patients. Les patients ont identifié le microbiome et l'alimentation comme deux domaines importants sous-recherchés sur les maladies gastro-intestinales. En réaction à cela, nous avons mené le premier ECR au monde évaluant la greffe de microbiote fécal dans la colite ulcéreuse et avons découvert qu'elle induirait une rémission avec une efficacité similaire à la thérapie biologique. Cela a depuis été reproduit par d'autres chercheurs. Nous avons également été les premiers au monde à mener un ECR qui a montré qu'un probiotique spécifique peut améliorer la dépression et l'anxiété chez les patients souffrant du syndrome de l'intestin irritable (SII). Ces deux articles figurent dans le top 1 % des articles cités dans leur catégorie. Le groupe a également réalisé des ECR précurseurs montrant que les patients atteints du SII répondant à un régime pauvre en FODMAP (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles) peuvent être prédits chez ceux qui hébergent un microbiote producteur d'histamine, suggérant des approches de médecine personnalisée.

INFORMER RARE

Site Web

INFORM RARE est une initiative financée par la Stratégie de recherche axée sur le patient des IRSC. Notre objectif est d’unir nos efforts pour évaluer les thérapies nouvelles et existantes, et de soumettre des recommandations visant à améliorer les soins que reçoivent les enfants atteints de maladies génétiques rares. Nos trois premiers essais cliniques portent sur l’amyotrophie spinale (AS), la phénylcétonurie (PCU), et la mucopolysaccharidose (MPS). Notre programme de recherche est mené en collaboration avec plus de 65 investigateurs, y compris des patients et leurs familles, des fournisseurs de soins, des décideurs, des méthodologistes et des éthiciens. Nous développons des méthodes transversales en vue de concevoir des essais randomisés basés sur des registres. Nous créons entre autres des registres de patients longitudinaux axés sur les résultats principaux qui serviront de plateforme pour les essais et nous abordons les enjeux éthiques liés au partage des résultats rapportés par les patients entre la recherche et les soins cliniques. Nous disposons d’une solide stratégie d’engagement des patients à multiples niveaux qui fait appel à la fois aux parents et aux jeunes.

Réseau des maladies infectieuses

Site Web

Informations à venir

Réseau de recherche en santé des enfants et des mères

RRSEMSite Web

RRSEM est une organisation caritative, incorporée au regime fédéral, à but non lucratif, fondée en 2006 pour renforcer les capacités de recherche appliquée en santé des mères et des enfants. Le réseau réunit vingt-une organisations ou instituts de recherche en santé maternelle et infantile, implantés dans des centres de santé universitaires au Canada. RRSEM est affilié à plus de 25 réseaux de recherche, fournit un soutien aux équipes nouvelles et émergentes et a établi de solides partenariats nationaux et internationaux. La mission du RRSEM est de catalyser les avancées en matière de soins de santé maternelle et infantile en connectant les acteurs et en supprimant les obstacles à une recherche de haute qualité en santé. RRDEM travaille à la construction d'une infrastructure nationale pour attirer et faciliter la conduite d'essais cliniques multicentriques initiés par des clinicien-chercheurs ou sponsorisés par l'industrie. Bien que l'activité d'essais cliniques soit un objectif clé pour RRSEM, le réseau accorde également la priorité aux initiatives d'amélioration de la qualité, soutient les programmes de formation et de mentorat pour les chercheurs émergents et les nouveaux stagiaires, et tire parti des partenariats nationaux pour plaidoyer en faveur d'initiatives qui facilitent les processus réglementaires et éthiques en recherche au Canada.

Groupe d'oncologie clinique de l'Ontario

OCOGSite Web

Le Groupe d'oncologie clinique de l'Ontario est une organisation de développement et de coordination d'essais cliniques universitaires. Le OCOG est affilié au Département d'oncologie, Faculté des sciences de la santé de l'Université McMaster, et travaille avec des chercheurs pour concevoir, coordonner, mener, analyser et publier des essais cliniques ayant un impact sur la pratique en oncologie. Avec notre équipe provinciale et nationale de chercheurs, nous avons dirigé un portefeuille diversifié d'essais cliniques pertinents pour la pratique sur la fractionnement de la radiothérapie chez les patients atteints de cancer du sein, de la prostate et du poumon. Notre série d'essais évaluant le rôle clinique des scanners TEP (tomographie par émission de positons) a influencé les critères de financement provinciaux en Ontario. De plus, nous avons évalué d'autres types de technologies, des essais de qualité de vie et diverses études pharmaceutiques. Notre objectif ultime est d'avoir un impact et d'améliorer les soins aux patients.

Le Centre de Coordination et des Méthodes (CMC) du OCOG, situé à l'Hôpital Juravinski des sciences de la santé de Hamilton et au Centre de cancérologie, à Hamilton, en Ontario, regroupe plusieurs professionnels, dont des méthodologistes, des chercheurs cliniciens, des statisticiens, des coordonnateurs de recherche, du personnel de gestion de données, des professionnels de l'informatique et des spécialistes des finances et des contrats.

Réseau d'essais en chirurgie orthopédique

Site Web

Le réseau d'essais en chirurgie orthopédique comprend 30 centres au Canada (350 centres dans le monde). Considéré comme un groupe d'essais pionnier en chirurgie orthopédique, nos travaux ont remporté de multiples prix scientifiques avec une réputation mondiale sans pareille. En mettant l'accent sur les soins de traumatologie et de fracture, nous avons recruté plus de 50 000 patients chirurgicaux menant des essais d'implant et d'innovation biologique marquants dans les fractures de la hanche et les fractures complexes des membres inférieurs. Nous avons reçu plus de 60 millions de dollars de financement avec des publications dans des revues de premier plan, notamment le New England Journal of Medicine et le Lancet.

Le Réseau PACT-V sur les Maladies Valvulaires Cardiaques

Site Web

La maladie valvulaire cardiaque (MVC) est souvent décrite comme étant «la prochaine épidémie cardiaque » et elle représente la troisième maladie cardiovasculaire la plus fréquente après l’hypertension et la maladie coronarienne dans les pays à haut revenu et la plus fréquente au niveau mondial. Les investigateurs et les centres Canadiens ont été au premier plan de la recherche, de l’innovation et du transfert des connaissances dans le domaine des MVCs au cours des 30 dernières années et ils sont donc en excellente position pour maintenir et étendre ce leadership pour la conception et la réalisation d’essais cliniques sur les MVCs au Canada et à l’international. Le consortium ACT Canada est essentiel pour atteindre ces objectifs et permettra d’accélérer et renforcer considérablement la capacité du réseau Canadien sur les essais cliniques en MVC (PACT-V) pour la réalisation d’essais cliniques sur les patients avec MVC afin de valider de nouvelles thérapies interventionnelles ou pharmacologiques pour ces maladies fréquentes et graves.

Cadre pancanadien de recherche sur les soins palliatifs et de fin de vie

CRPCSPSite Web

La Cadre pancanadien de recherche sur les soins palliatifs et de fin de vie est un réseau national de chercheurs, de prestataires de soins de santé, d'intervenants communautaires, de patients et de partenaires aidants qui sont passionnés par la recherche en soins palliatifs. En seulement quatre ans, nous sommes devenus un réseau de plus de 100 personnes impliquées dans plus de 25 programmes de recherche financés axés sur les nouvelles thérapies, la recherche en services de santé appliqués et les soins de fin de vie liés à la pandémie. Notre adhésion a connu un grand succès dans les compétitions de subventions évaluées par des pairs, et nous sommes profondément reconnaissants d'avoir reçu 2,9 millions de dollars de financement de Santé Canada pour soutenir des programmes de recherche changeant la pratique à travers le CRPCSP.

Réseau de soins périopératoires

Site Web

Le réseau de soins périopératoires est composé de 32 chercheurs de partout au Canada, de la Nouvelle-Écosse à la Colombie-Britannique. Les coprésidents sont les Drs. Emmanuelle Duceppe, médecine interne générale, Université de Montréal, chercheuse en début de carrière et Manoj Lalu, anesthésiologie, Université d'Ottawa. Ce groupe a mené > 10 essais périopératoires majeurs qui ont randomisé > 40 000 patients dans > 200 centres dans > 30 pays. Bon nombre de ces essais ont modifié la pratique clinique dans le monde entier (par exemple, POISE-1, POISE-2, POISE-3, SIRS, BART).